Interview de Blandine, maman ZD de 3 loulous :)

Qui es tu Blandine ?

Je suis une femme et une maman de 34 ans qui a 3 enfants de 5, 3 et 2 ans. Je suis une professeure des écoles qui exerce ses fonctions en Région Nantaise. Je briefe bien mes élèves sur le développement durable, le zéro déchet… et je me réjouis des pratiques qu’ils exercent déjà chez eux (compost, vrac). J‘ai inscrit ma classe à la thématique « le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas » qu’a proposé Nantes Métropole aux écoles. Du coup, on a eu une animation tri, une autre sur la consommation responsable et une dernière sur la visite d’une Ressourcerie.

 Quest ce qui ta amené vers le ZD ?

 J’ai été éduquée dans une famille où la qualité a toujours eu une bien meilleure place que la quantité. Chaque achat devait être mûrement réfléchi ; la nature et l’environnement avant le reste. Toutefois, il n’a jamais été question de « gérer nos déchets » chez nous (hormis le recyclage qui, par contre, nous valait une leçon en cas d’erreur de notre part).

En Août 2014, j’ai lu « Zéro Déchet » de Béa Johnson et ça a été la révélation pour moi, une prise de conscience, le doigt dans l’engrenage et hop, j’embarquais ma petite famille dans l’aventure ZD.Depuis, on progresse, on stagne, on régresse parfois pour mieux se reprendre aprèmais le décès de mon père l’année dernière me pousse davantage encore dans mes convictions. Il était très attentif à la nature sous toutes ses formes ; cela me pousse à continuer, à persévérer pour lui, pour ma famille ! J’y crois et je pense vraiment que l’avenir est là-dedans !

 Satisfaite de ton bilan 2016 ?

 Oui, même si mes poubelles sont encore trop pleines à mon goût… On ne compte pas… Et comme nous avons régulièrement du monde à la maison qui vient dormir, en général on a de grosses poubelles qui sortent quasi tous les jours. En général ça me rend folle et je suis ravie de retrouver ma maigre poubelle!

Le bilan 2015 était bien meilleur à vrai dire puisque nous étions dans nos débuts. Pour 2016, nous avons fonctionné sur nos acquis

 Vers quoi tends tu en 2017 ?

 Je souhaite réduire mon empreinte carbone. En effet, pour ma part, je ne peux pas concevoir le ZD sans prêter attention aux déchets invisibles. Que ce soit dans mes achats : préférer le local pour l’alimentation, le vestimentaire/l’accessoire/l’ameublement… (vide-greniers, sites d’occasion et échanges en mains propres…) ou dans ma façon de me déplacer : préférer le vélo, la marche, les transports en commun… dans tous les déplacements courts. Nous sommes bien situés (dans l’agglomération Nantaise) donc cela est envisageable. De plus, j’aimerais faire pousser mes propres légumes également (notre jardin n’est pas très grand) mais en permaculture peut-être qu’il y aurait quelque chose à faire. Pour l’instant nous sommes affiliés au « panierbiosolidaire » mais nous avons encore à le compléter parce que ma famille n’est constituée que de gros mangeurs

Mais en fait, le ZD avec des enfants (3!), cest possible !

 Oui c’est possible quand ils ne ramènent pas des « trucs » venus d’on ne sait où !! Ils grandissent dans un environnement ZD alors du coup, ils sont déjà sensibilisés aux déchets. Ils nous demandent régulièrement si telle ou telle chose va au compost ou au recyclage. Lorsqu’ils marchent dans la rue et qu’ils voient des déchets par terre, ils ont tendance à vouloir tout ramasser. 

Quant au bébé ZD c’est super facile ! Et en plus c’est « pas cher » : allaitement, couches lavables, toilette à l’eau et savon si nécessaire, vêtements achetés en seconde-main en vide-greniers qui en regorgent. 

Quant aux jeux, ils s’amusent avec rien alors à quoi bon… Cela est top pour titiller leur imagination. S’il faut acheter et bien là encore, le vide grenier ou les sites d’occasion…. Ils se moquent si c’est neuf ou un peu abîmé … ! Pour les anniversaires et Noël, finalement c’est plus compliqué pour notre entourage qui a du mal à passer le cap de l’occasion ! Ici, on privilégie les « moments à vivre » (billets pour aller voir un spectacle).

 

Pour finir, parle nous un peu du ZD vers Nantes, où tu habites.

  • Nantes est une ville en transition énergétique. Elle est très active sur le plan environnemental.
  • Il y a quelques magasins vracs dont un qui s’évertue à ne se fournir qu’en produits locaux.
  • Les listes d’attente sont longues pour s’affilier aux amap… même si finalement, elles commencent à se faire nombreuses… ! C’est bien, cela signifie que le mouvement est clairement en marche.
  • En Septembre 2017, le premier supermarché coopératif devrait ouvrir ses portes !

Enfin, dans l’une des écoles de mon village, les élèves sont sensibilisés au ZD à la cantine et au goûter. Ils sont invités à réduire le gaspillage par la pesée de ce qui a été mise à la poubelleIls testent sur une semaine le goûter zd et sur cette même semaine une pesée de l’avant et de l’après pour calculer le gaspillage…

Merci beaucoup Blandine de nous avoir accordé du temps pour ce témoignage plein d’espoir !

Et pour avoir des enfants ZD, n’oubliez pas notre rencontre du 11 avril 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s