A 51 ans …j’ai testé la cup !

Lors d’une soirée « presque » filles où notre petit groupe « Zéro Déchet Orléans » a abordé pléthore de thèmes plus passionnant les uns que les autres, nous dérivons  sur un sujet purement féminin: Les règles et comment les gérer!

Perso, je suis de la génération pilule et stérilet bourrés d’hormones et de tampons imbibés de Roundop !!! berk berk berk ! Mais comment fait donc cette nouvelle génération ???

Ayant une devise depuis de nombreuse années « Ne pas mourir idiote !», j’accepte la proposition de mes deux « un peu plus » jeunes copines de tester la cup.

C’est parti ! L’une d’elle va chercher une cup et mon premier cours commence. C’est la première fois que j’en touche une (ouiiiiiii).

Stériliser la bête (normal) avant l’utilisation, puis démonstration des deux façons de la prendre pour bien la positionner …. Ça parait simple ! Explications de « comment l’enlever » … là, ça me semble tout de suite plus hasardeux…. (je ne sais pas pourquoi, je sens au ça va être sympa… ☺).

Option n°1 : tu fais ça dans les toilettes. Je comprends que pour l’enlever, il faut pincer la cup pour faire du vide et tirer…

Option n°2 : tu fais ça dans la salle de bains ou les toilettes quand tu n’as pas le choix, mais dans les deux cas « tu te dessapes entièrement »©…. Hum hum… me dis je …

Me voilà le lendemain fine prête pour mon test grandeur nature !

Cup

JOUR 1 

Je stérilise la bestiole et me voilà concentrée dans ma salle de bain sur sa prise en main et son introduction…

Première tentative : ratée ! Elle est toute pliée à l’intérieur

Deuxième tentative : ratée ! Elle n’est pas positionnée assez profondément et je sens la tige qui me gêne.

Troisième tentative : Yes ! Ça semble impeccable.

Je ne sens pas la cup. Tout semble se passer normalement… Cependant, j’ai un rendez-vous en ville où je me rends à vélo. Aïe ! La découverte expérimentale c’est bien, mais je décide de faire une pause.  C’est trop tôt pour moi « cup et vélo »… Donc J’enlève tout. Je vais dans ma salle de bain, je ne me déshabille pas et tout se passe bien. J’essaie de la pincer pour faire de l’air mais je n’y arrive pas. Pas grave, je tire sur la tige de la cup que j’ai laissée (la tige), et j’ai bien fait, ça m’a vraiment aidé à l’enlever. Ça fait un peu ventouse mais ça va, ce n’est pas douloureux. Un bon nettoyage eau et savon et je la délaisse provisoirement sur mon lavabo.

En rentrant, je relance l’expérimentation ! Encore deux tentatives pour l’installer comme il faut. Tout va bien. Les filles m’avaient prévenues qu’il fallait du temps pour attraper le coup de main, qu’il ne fallait pas se décourager (pas mon genre ☺) et que lorsque l’on a goûté à la cup on ne veut plus revenir en arrière.

En fin d’après-midi, je décide de voir ce qu’il en est et de la vider. Comme pour la première fois je baisse le pantalon et je tire…. oups… la cup résiste… Je tire plus fort et là … flop, il y en a partout sur mon pantalon, mon tapis de salle de bain. Une petite voix me dit …option n°2 : « c’est mieux de se dessaper complètement »…   Je comprends mieux l’utilité du conseil… 🙂  Ce n’est pas grave, je reste mobilisée.

JOUR 2

Me revoilà dans ma salle de bain. WAHOUUU ! du premier coup ! Je suis fière de moi !

Cette journée sera la dernière de mon expérimentation faute de cycle abondant. Tout s’est très bien passé. J’y suis allée plus doucement.  Plus d’acte de bourrine pour l’enlever même si j’avais bien pris soin de me dévêtir. ☺

Conclusion

Je signe pour la cup !

Aucune gêne et surtout sans risque pour la santé.

coupemenstruelleaff

Il faudra toutefois que je m’habitue à l’utiliser à l’extérieur de chez moi et que je teste le vélo une prochaine fois mais c’est un bon début. Pour mes débuts à l’extérieur, je prévoirai sans doute un gant de toilette dans une pochette et une culotte de rechange, voire un pantalon pour être tout à fait rassurée…

Merci  les Filles de m’avoir fait si gentiment découvrir la cup et  vivre cette expérience !!!

Pour connaître les lieux #cupsafe c’est par ici

clean-your-cup-prof-pic-blanc-300x300

Crédit image: Kaizen Magazine, Dans ma culotte, My berry style

Publicités

2 commentaires sur « A 51 ans …j’ai testé la cup ! »

  1. Wouhouuuu ! Comme quoi il n’y a pas d’age ! 🙂 (Ma mère regarde toujours cet étrange objet de travers) … par contre pour celles qui ne s’y sont pas encore mises, rassurez vous, sincèrement, je n’ai jamais eu besoin de me désaper pour l’enlever et je ne m’en suis jamais mis partout … et ça cela dépend surement des femmes mais moi je tiens toute la journée sans problème avec (peut etre parce que je n’ai pas encore eu d’enfants) et je n’ai donc jamais eu à la retirer en journée … bonne expérimentation et vive la cup !

    J'aime

    1. Bonjour Capucine,
      Merci beaucoup pour ton retour!
      J’espère que ta mère changera d’avis et la conseillera à toutes les femmes de son entourage! 😉
      Et évidemment, on n’est pas obligé de se déshabiller à chaque fois (la galère sinon…). Pour celles qui n’ont pas des flux trop importants, on peut la vider sous la douche, comme ça aucun risque d’en mettre partout.
      Si vous avez des questions, n’hésitez pas!! Y’a toute une communauté qui pourra vous aider à répondre à vos questions!! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s