Shampoing, No-poo et autres bizarreries

Une fois n’est pas coutume, nous allons parler de nos cheveux, nos tifs, notre tignasse…! Comment faire pour moins se laver les cheveux? De manière plus naturelle et plus économique?

Quand nous nous sommes engagés dans le Zéro Déchet, il a fallu que je me rende à l’évidence: des cheveux blonds platines, lavés tous les deux jours avec shampoing et masque industriels, n’allaient pas être raccord avec la slow cosmétique!

Pour la petite histoire, j’ai commencé les balayages à l’âge de 16 ans pour accentuer mes reflets blonds…Puis quand je me suis coupée les cheveux courts, je suis passée au blond platine. Pendant 7 ans, tous les 2 mois, je suis allée chez le coiffeur pour une décoloration. Allez savoir pourquoi, je ne m’imaginais pas autrement.

Ugo Orleans Mars 2014 019

Et puis, et puis… j’ai dit STOP à l’ammoniaque et autres produits chimiques du jour au lendemain! Je me suis largement renseignée sur le no-poo, les choses à faire et à ne pas faire…Mais nous n’en sommes pas encore à l’étape d’Antigone XXI: ne plus se laver les cheveux. Nous avançons pas à pas.

La merveilleuse histoire du No-poo

Etape 1: Espacer les shampoings

Si comme moi, vous vous lavez les cheveux tous les deux jours, avec un shampoing + un masque, cette étape va être longue mais INDISPENSABLE. Il faut réguler la production de sébum de votre cuir chevelu. Il faut savoir que plus vous vous lavez les cheveux plus ils re-graissent vite. Un vrai cercle vicieux!

 Comment espacer? De tous les deux jours, passez à 3 jours pendant 15 jours environ. Puis de 3 à 4 jours pour arriver à un shampoing par semaine.

Important: pensez à bien  brosser vos cheveux pour répartir le sébum sur toute la longueur de votre cheveux. Cette étape vous permettra de limiter les pellicules et de ne pas étouffer votre cuir chevelu par trop de sébum. Aussi ce dernier nourrira vos cheveux.

Etape 2: No-poo

Le « no-poo » est en fait la contraction de « no-shampoo ». Promis vous allez encore vous laver les cheveux mais différemment!

Il existe de nombreuses solutions en fonction de vos cheveux, comme Natasha l’explique si bien ici:

  • le bicarbonate de soude
  • le savon de Marseille
  • le savon d’Alep
  • le Rhassoul
  • le Shikakaï
  • shampoing solide
  • la poudre de Sidr….

Il est important dans cette étape de comprendre qu’un produit pourra vous convenir un moment puis plus du tout. Donc vous allez surement tâtonner mais ça ne veut pas dire que ça ne marche pas! Vos cheveux sont en train de s’adapter et comme tout changement, ça prend du temps.

A la maison, mon mari était « no-poo » sans le savoir: il utilise du savon de Marseille depuis des années.

Pour ma part, j’ai découvert le Rhassoul (argile marocaine) que j’utilise comme cela:

  1. Mélanger la poudre avec de l’eau pour obtenir une pâte;
  2. Répartir cette pâte sur tout le cuir chevelu;
  3. Laisser poser entre 5 et 10 min;
  4. Rincer à l’eau chaude abondamment en vous coiffant pour enlever tous résidus éventuels ;
  5. Finir le rinçage à l’eau froide (dur en hiver) pour refermer les écailles des cheveux.

La famille « presque » zéro déchet, propose dans son livre, une tout autre recette, qui peut être un bon moyen de passer au no-poo en douceur:

Si vous souhaitez en savoir plus sur le no-poo, je vous encourage à lire l’article d’Antigone XXI. Aussi sur Facebook, le groupe No-poo & water only vous aidera dans cette démarche.

Les avantages du No-poo

  • Economique: dans la mesure où nous nous lavons les cheveux qu’une fois tous les 8- 10 jours, nous avons besoin de moins de produits par an. J’ai acheté 1kg de rhassoul il y a 1 an (20€). Donc en moyenne, nous dépensons 1.60€/ mois pour nous laver les cheveux à 3. Aussi vu que nous avons espacé la fréquence de lavage, nous dépensons moins d’eau (économique et écologique)
  • Minimalisme: il est vrai qu’il existe de nombreuses recettes pour le shampoing maison mais dans une démarche zéro déchet et de simplification de vie, nous nous sommes orientés vers un produit qui pouvait convenir à toute la famille et qui ne demandait aucune préparation (gain de temps).
  • Ecologique: la matière première (rhassoul) n’ayant pas été transformée, emballée dans des contenants recyclables, son impact environnemental est bien meilleur. Aussi, les nombreuses poudres naturelles peuvent être trouvées en vrac ou dans des emballages recyclables. En terme de rejet naturel, vous ne contribuez pas à la pollution des eaux!
  • Santé: ce point est évidemment intimement lié à l’écologie. Qui dit sans produits industriels, dit moins toxique pour la santé. Fini le cuir chevelu qui gratte, l’eczéma et autres réactions en tout genre.

Et les enfants dans tout ça?

Il y a un an, j’ai arrêté de laver les cheveux de mon fils (4 ans). Pourquoi?:

  • d’abord parce qu’il déteste ça depuis toujours et que ça s’apparentait plus à de la torture!
  • aussi parce que son cuir chevelu n’a pas encore habitué aux produits chimiques donc ne graisse pas.

Nous sommes parti d’un constat simple: en tant qu’adulte nous essayions de réguler notre production de sébum car nous avons trop souvent lavé nos cheveux. Un enfant, lui, est « une base neutre » donc nous lui rinçons de temps en temps et le coiffons. Et grâce water-only, le calme est revenu dans le bain mais pas dans la maison! 😉

IMG_20160323_203118.jpg

Si vous aussi vous avez arrêté le shampoing classique, n’hésitez pas à partager vos expériences avec nous. Si vous débutez, posez toutes les questions que vous voulez, on aime vous lire!

Pour aller plus loin:

LE JOUR OÙ J’AI ARRÊTÉ DE ME LAVER LES CHEVEUX

1 an sans shampoing

Recettes et astuces

Les cheveux de Mini

Green Me Up: routine beauté

La salade à tout: ma routine capillaire

Publicités

4 commentaires sur « Shampoing, No-poo et autres bizarreries »

  1. J’ai repris le no poo depuis 1 mois environ avec de l’eau et du bicarbonate mais comme je fais des hennés,je trouve que mon cheveu est lourd donc c’est pour cela que j’avais repris le shampooing bio traditionnel mais bon je retente l’expérience et je vous redis 😉😉😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s