Rencontre avec Hélène Peroceschi

Justine Duvasse des mouvements Zéro a interviewé Hélène Peroceschi, Chargée de mission « Réduction des déchets » à l’Agglomération Orléans Val de Loire.

Elle nous explique tous ce qu’il faut savoir au sujet de la collecte, de la gestion et de la valorisation des déchets.

Nous vous souhaitons une bonne écoute et n’hésitez surtout pas à nous donner votre avis, vos impressions!

Ecouter

Publicités

6 commentaires sur « Rencontre avec Hélène Peroceschi »

  1. à propos de déchets sur le campus : la question que je me pose quand je flane dans les bois de la fac, ces étudiants ont une cervelle bien remplie, le futur technologique et social de notre pays, alors pourquoi sont-ils si ignorants en matière d écologie notamment par leur dispersion irrespectueuse et constante de leurs déchets sur le parc végétal et ce toute impunité, no regrets !

    j habite la Source depuis presque 30 ans…cette progression de la névrose du non-concernement n est pas seulement réservée aux gens des quartiers sourciens adjacents à la fac, les étudiants participent gaiement au naugrage de notre belle planète…tous ces déchets…ramassage à raison de 4 à 6 kg par week-end, j en ai même fait un tumulus d alerte… une image épouvantable de la négligence humaine !!!

    celà fait peur quand on sait que la dégradation de ces déchets empoisonnent le sol mais aussi les eaux souterraines, notre eau si précieuse.

    mireille

    J'aime

    1. Bonjour, Mireille dit que sur le terrain les résultats sont moyennement visibles.

      En effet comment expliquez vous que dans la quartier Orléans la Source (envirton 25 000 personnes ! non negligeable n est-il pas !)les bacs de recyclage, divers et verre, ne soient plus à disposition des habitants dans les résidences comme Pierres et Lumières, important bailleur du secteur pourtant ou bien enlevés de certains lieux publics. Qu en est-il du recyclage de monsieur tout le monde ? pourriez-vous m expliquer votre vision de la pédagogie en matière de développement durable quand l accès au dépôt du tri est devenu inexistant ? Comment comptez vous faire de nos chers habitants brouillons des champions du tri conscients de la nécessité de « s y coller  » et pour la vie ! Qu avez-vous fait des belles promesses de l agenda 21, fiertè orléanaise des années 2000 !

      En outre je suis révoltée par la négligence dans notre beau quartier la Source du traitement des ordures ménagères, le manque d encadrement de la population pour ne pas dériver vers une atteinte à l hygiène publique. Le quartier des genêts- ex-bouleaux en est la parfaite démonstration sur deux entrées de résidence, l une rue Alain Fournier (pourtant ils bénéficient de bacs de tri), l autre face à l arrêt « chèques postaux » du tramway. Du jus de poubelles ruissellent chaque jour sur le trottoir passant, c est une infection et un véritable scandale de négligence publique, si bien que les ordures en fonction de la force du vent se dispersent sur tout le territoire : les rues, le peu d espaces verts, les bois de l université sont aussi impactés, UNE DESOLATION ! ah oui l agenda 21, chimère ??? (point fait ce matin lorsque je passais en bus)

      Je ne parle des 4 à 8 kgs ramassés benevolement par ma petite personne pour un samedi dans différents endroits de La Source, un si beau patrimoine végétal sacrifié, les impôts locaux en ce qui concerne le traitement des ordures, ne le sont eux.

      Que puis-je dire d autre que de vous conseiller d aller à la rencontre des habitants à des fins pédagogiques, que les enfants arrivent à identifier une poubelle et qu ils l utilisent, que les parents transmettent au quotidien cette recommandation, que l on refasse une campagne de porte à porte quant au tri selectif et son importance capitale (écologie oui mais préserver aussi des matières premières génératrices de retombées économiques positives (certaines municipalités allemandes, TRIER par ex., revendent leurs déchets à la Chine par 1 intermédiaire et utilisent ce financement pour améliorer l espace urbain, scolaire..etc…), et mettre en place une riposte quant à ceux qui jettent leurs ordures par le fenêtre de leurs véhicules (de plus en plus nombreux).

      Il serait grand temps de réagir, la situation se dégrade par le manque de vision d un vivre ensemble positif dans notre population.

      MLAVRUT

      J'aime

    2. Bonjour,
      Suite à votre commentaire, nous nous sommes permis de contacter la Direction des Déchets de l’agglo. Pour toutes questions à ce sujet le mieux est de contacter leurs services car ils sont en mesure d’expliquer et/ou corriger beaucoup de situations qui vues de loin paraissent anormales. Dans ce cas le numéro à composer est le 02 38 56 90 00 (Direction de la gestion des déchets), des messages peuvent aussi être adressés par mail à qualitedechets@orleans-metropole.fr

      Voici quelques éléments de réponse en ce qui concerne ce message particulier.

      1ère remarque : il faut bien séparer les deux thématiques abordées:

      – D’un côté la question de la propreté (gestion des poubelles de rues, dépôts sauvages, incivilités) qui relèvent uniquement du pouvoir de police du maire.
      – D’un autre côté la gestion des déchets (collecte des déchets, gestion des équipements de collecte des déchets ménagers), c’est en effet une des compétences de la Métropole

      Dans le champs d’intervention de l’agglo, il faut noter :

      o Qu’ils effectuent quotidiennement des actions d’animation et de communication en porte à porte auprès des habitants des 22 communes de l’agglomération, au sein des écoles et des établissements universitaires;
      o leur site internet offre une vue détaillées des équipements de collecte des déchets y compris les points d’apports volontaires pour le verre (carte interactive);
      o A noter : Certains points verre/collecte sélective ont été supprimés pour des problèmes d’accès ou de sécurité. En effet la collecte de ces équipements est encadrée par les recommandations de la CARSAT pour éviter tous accidents pour les habitants au moment de la collecte;
      o Les colonnes enterrées installées rue Alain Fournier, avenue de la Bolière et Jean d’Aulon ont été installées à la demande du bailleur gérant ce site. L’entretien des abords se fait de façon journalière pas la régie de quartier employée par le bailleur mais l’incivilité des habitants ne permet de maintenir ces points dans un état de propreté optimal, ce que nous déplorons nous aussi.
      o Orléans Métropole travaille sur les 22 communes en accord avec les bailleurs. Dans le cas particulier du site évoqué à la Source : les bacs de tri remis au bailleur en 2010 ne sont en effet plus utilisés par le bailleur du fait du comportement des habitants qui les utilisent pour mettre des déchets ménagers , ce qui posent problème aux gardiens : en effet un bac de tri pollué n’est pas collecté par les services de l’agglo obligeant le gardien a effectuer un sur-tri pour le présenter à la collecte. L’Agglo s’est rapprochée début avril du bailleur pour voir quelques actions mettre en place pour relancer le geste de tri. Toutefois n’ayant pas de pouvoir de police l’agglo ne peut qu’inciter les personnes à faire le tri et non les obliger.

      J'aime

    1. Bonjour,

      tout d abord je suis ravie de recevoir une réponse rapide, cela me réconforte que le sujet est bien vivant !

      Alors, en ce qui concerne votre réponse, il y a de la bonne volonté de votre part pour gérer ce dossier, mais pratiquer le déni n est point une bonne politique !

      Vos commentaires sur :
      – la pédagogie en la matière : cela remonte à plus de 10 ans le passage d « éducateurs » en matière de tri dans notre quartier. Pourtant on peut constater un turn over quant à la population, nombreux départs annuels du quartier et nombreuses arrivées également !!!

      Cela implique dans notre agglomération un effort constant d information et d intervention en la matière près des nouveaux arrivants, une confirmation de votre volonté à améliorer le présent près les « anciens » habitants…des actions près les écoles, à la médiathèque par exemple, au resto du coeur pourquoi pas ?

      Ce qui n est plus fait depuis des lustres !

      – Quant aux préconisations de la Carsat, une suggestion, stocker les containers dans un local prèvu à cet effet, c est bien le cas chez Pierres et Lumières… qui pourrait lui aussi faire de son mieux pour que cela fonctionne…ce qui n est pas le cas non plus, pourtant un plan ANRU 1 est déjà « over »…le n° 2 pointe son nez…ne serait-ce pas la meilleure opportunité au lieu de toujours incriminer le manque d hygiène des habitants (notre bailleur est spécialisé dans la pratique du déni de ses responsabilités et de la culpabilisation de ses locataires, la CNL peut en écrire un roman depuis 2004 ! ) qui viennent d horizons différents où financièrement il n y a pas de place pour le développement durable !!!
      exit la discrimination facile !

      – Quant aux colonnes enterrées… je ne peux que pouffer de rire devant votre affirmation que chaque jour la régie de quartier s en chargerait !!!

      J habite en face depuis 30 ans, j ai le plaisir de voir cette merveille chaque matin, chaque soir en rentrant du travail !

      Arrêtons de mentir ou bien il s agit d une parfaite méconnaissance du terrain de votre part ! venez donc faire constat en plusieurs visites et ce incognito, une fois le lundi, une fois le mardi…sans en parler à autrui !

      j ai d ailleurs déjà alerté la mairie sur cette atteinte à l hygiène publique (rue Alain Fournier, face à la station de tram chèques postaux..et suite au marché aux tissus du dimanche les déchets se répandent sur la Source…chaque dimanche ..), cet étalage d ordures (beaucoup à recycler, cartons, chaises, matelas…et j en passe..) de sacs poubelles éventrés et d un jus nauséabond se répandant sur la chaussée…les rats se régalent, ils prolifèrent même..les cafards aussi !!!

      Ce constat ne date pas d aujourd hui et quant au projet avec mon bailleur, les locataires n ont reçu aucune info ni courrier ni…rien du tout ..sauf une facturation abusive des charges récupérables !

      La prochaine fois je vous enverrais des photographies…allez-vous encore pratiquer le déni « politique » ?

      Bonne réception
      MLAVRUT

      P.S je continue malgré votre inertie à nettoyer bénévolement les espaces verts que je rencontre lors de mes promenades et je sais pourquoi !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s